JPEG

Joe Kaeser patron du groupe allemand Siemens/Alstom entend « achever la mutation » du groupe en une machine à profit en privilégiant les rendements pour les actionnaires et les financiers. « plan de restructuration » = près de 7 000 « suppressions d’emplois », « Nous devons nous attaquer aux difficultés structurelles de certaines activités » affirme le PDG… Donc, menace sur Alstom aussi, car grâce à Manu Macron ; l’allemand vient de mettre la main sur ce fleuron français. l’accord de « partenariat » à peine signé le mois dernier, et paf ! Il va nous fait le coup de « Arcelor Mittal » !

Pourtant pour Siemens tout baigne : 2016/17 – 83 milliards de chiffre d’affaire, bénéfice net, 6,2 milliards soit une hausse de 11 %.

Et ainsi, les bourses de la planète exultent, le titre Siemens bondissant sur toutes les places. Pour exemple le 17 novembre 2016 l’action était coté à 107,6 ; aujourd’hui on est dans les 116 euros… ENORME !!!

Pour faire grimper les dividendes, Siemens avait déjà fait part début novembre de la suppression de 6000 emplois au sein de son autre filiale – Siemens/Gamesa, numéro un mondial de l’énergie éolienne. » [i]

Total : dans les 13.000 licenciements avec 6,2 milliards de bénefs !!!

Penchons-nous sur le cas du sire Kaeser (Joe pour les potes)…

Selon wikipedia, il viendrait d’un milieu modeste ; ce qui prouve bien que notre époque pourrie fait totalement oublier à beaucoup d’où ils viennent. Qu’un Martin Bouygues ou autres Dassault, Lagardère soit des prédateurs, serait logique, car eux même issu d’engendreurs prédateurs ; mais qu’un mec venant du populo soit aussi rapace… En plus l’a une bonne gueule, regardez sur la photo…Sympa, sourire du mec qui donnerait des dragées au cyanure à une petite vieille histoire d’écourter sa misère.

Quant à son salaire 2016… 7.429.000 ! Sept plaques ! Si on se dit qu’un ouvrier de sa boite gagne 1200 par mois ; ça fait ? 6190 personnes…Le mec gagne presque 7000 plus que le lambda de base. Il doit en savoir des choses pour être aussi bien traité ? Ou alors, si on s’en tient à ce qu’est un PDG aujourd’hui, qui ne doit des comptes qu’aux gros actionnaires (entre autre le Martin Bouygues), qu’il ne prend plus aucune décision stratégique, mais ne fait que suivre une feuille de route imposée par des encore plus rapaces que lui ; Et ben, pour un job d’exécutant c’est rudement bien rémunéré… Judas avec ses 7 deniers peut aller se rhabiller comparé aux 7 millions ! D’autant que « Joe » a un intérêt perso à foutre dehors, à « restructurer », à « muter », à « s’attaquer » et comme il l’assène si bien à « faire face à des changements de marchés structurels et renforcer la compétitivité globale », car sur son pactole annuel, il y a les bonus, les stocks options, les compensations… Tout lié au fait que plus il presse le citron et en sort du jus, plus il encaisse le Kaeser. (voir sa feuille de paie 2016 en lien)[ii]

Et pendant ce temps…

Görlitz, ville du fin fond de l’est de l’Allemagne. Ils sont quelques dizaines, rassemblés autour d’un brasero devant l’usine Siemens. Ici, pas de pneus qui brûlent ni de patrons séquestrés. Juste une veillée nocturne, presque funèbre. Le géant industriel allemand a annoncé jeudi la fermeture de cette unité de presque 1000 salariés.

Mais aussi, il y en a une autre de fermeture prévue à Leipzig, une autre encore à Berlin et la vente d’une 4ème à Erfurt… Quant aux français ils ne perdent rien pour attendre. (nous afons les moyens de fou faire vermer !)

A son niveau au Kaeser, il n’est qu’un pion, un gros pion, mais reste un sous fifre qui exécute des « directives ». Ce qui serait intéressant ce serait de connaitre les donneurs d’ordre, mais là peau de balle, ca se perd dans la foule des actionnaires, planqués dans des fonds prédateurs, eux même dans des paradis fiscaux…

Ce qui est triste, c’est que notre système crée des « gentils » monstres tel qu’un « Joe ». Le mec à bossé toute sa carrière chez Siemens, il en a gravit tous les échelons, puis, lorsqu’il a fallu se décider de devenir un loup ou rester agneau, le mec a sauté le pas. J’imagine très bien en rentrant le soir dans sa demeure de 12 pièces madame demandant « alors chéri, as tu passé une bonne journée ? » et lui débonnaire sans trop s’étaler sur ses petits meurtres entre amis répondant « excellente ma bibiche ! ».

A chaque période de notre histoire commune il y a eu, il y a, il y aura les cons utiles ; qui sans hésiter tels les maréchaux napoléoniens enverront au casse pipe des myriades de paysans, ou, ces généraux des guerres mondiales idem, des troufions à l’assaut sur le champs d’honneur, ou aujourd’hui de quelques signatures en bas de contrats, des familles entières dans la misère, les cachetons (merci l’exomil), l’alcool, les drogues, les divorces et en cas extrêmes, terrorisme, suicides, fusillades (TSF).

Donc, ne soyons pas en colère contre ce pauvre gars de Joe Kaeser qui a son tour sautera lorsqu’il ne saura faire prendre un tour de vis supplémentaire. Soit par incapacité d’aller plus loin dans l’ignominie, soit par un retour douloureux de sa conscience.

Je le plains car, là, ce sera saignant, et même 7 millions n’y feront rien.

– « Est-ce ainsi que les homme vivent, et leurs baisers au loin les suivent« …

Georges Zeter/novembre 2017

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *