Au Vietnam, alors que les dirigeants des pays participant au sommet de l’APEC posaient pour la traditionnelle photo de famille, les présidents russe et américain Vladimir Poutine et Donald Trump en ont profité pour se serrer la main.

Le président russe a déclaré que Moscou allait recourir à des mesures de réciprocité en réponse aux restrictions américaines imposées à certains médias russes, qu’il considère comme une « attaque contre la liberté d’expression ».

Lors d’une conférence de presse, le 11 novembre, en marge du sommet de l’APEC (Coopération économique pour l’Asie-Pacifique) à Da Nang, au Vietnam, le président russe Vladimir Poutine a déclaré que la Russie et les Etats-Unis étaient d’avis que seule une solution politique pouvait avoir cours en Syrie. Il a également annoncé que les deux pays continueraient ensemble à combattre le terrorisme.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *