Comment réhabiliter la culture ? Cette culture qui a tendance à disparaître de nos écrans : la télévision nous offre de moins en moins de grandes émissions culturelles et privilégie souvent des divertissements de pacotille.
 
Les jeux vidéo connaissent un succès grandissant auprès des jeunes générations, et pourtant, ils ne sont le plus souvent que vacuité, abrutissement et inculture.
 
On aimerait retrouver sur le petit écran, à des heures de grande écoute, des représentations théâtrales, des émissions littéraires, ou encore des documentaires sur l’art, la peinture, la musique.
 
La culture doit retrouver, aussi, sa place à l’école : c’est à l’école que naît le goût pour la culture, c’est là que se transmettent les savoirs et les connaissances indispensables pour avoir accès à la culture.
La culture est affaire de curiosité et cette curiosité doit être éveillée dès le plus jeune âge.
 
Or, paradoxalement notre école a eu tendance, ces dernières années, à effacer la culture : la pédagogie de la découverte a fait des ravages, l’élève étant censé découvrir par lui-même le savoir.
 
Mais si on ne donne pas aux enfants, aux adolescents les outils pour accéder à la culture, ils ne pourront jamais l’apprécier à sa juste valeur.
Il convient de réhabiliter toutes les disciplines qui permettent d’éveiller la curiosité, de donner le goût des mots, de la lecture : la grammaire, la syntaxe, l’étymologie.
 
Il convient de montrer l’importance des connaissances culturelles, littéraires, historiques, philosophiques, scientifiques, artistiques qui permettent de s’ouvrir au monde.
Et la culture passe d’abord par un apprentissage rigoureux de la langue.
 
Notre école engluée dans l’idéologie de l’égalitarisme en vient à négliger des savoirs essentiels : la grammaire, l’apprentissage de la langue. Sans ces connaissances de base, la culture est inaccessible et lointaine.
Comment apprendre, comme se cultiver si on ne maîtrise pas sa propre langue ?
Toute culture passe par le langage et les mots.
 
Oui, la culture demande des efforts, elle est exigeante, parfois difficile d’accès : elle ne s’accommode pas de paresse intellectuelle.
 
L’art est aussi trop souvent négligé dans l’éducation : autrefois, les cours de dessins étaient obligatoires dans les lycées, dorénavant, les enseignements artistiques sont devenus optionnels.
C’est pourtant lors de l’adolescence que se forment cette éducation et cette ouverture sur les arts.
 
Dans un monde où l’image occupe une place prépondérante, où s’imposent le superficiel et l’artifice, la culture doit permettre à chacun d’échapper à ces tendances.
 
La culture doit permettre de décrypter les réalités qui nous entourent et de mieux comprendre le monde.
Notre monde déverse des flots d’images de toutes sortes, et pourtant, nous ne sommes pas formés à décrypter ces images.
 
 

 Le blog :

http://rosemar.over-blog.com/2017/11/rehabiliter-la-culture.html

 

 

Documents joints à cet article

Réhabiliter la culture...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *