Pourquoi l’apôtre Jean dit-il précieusement que « 666 est le nombre d’un homme » dans son Apocalypse ? C’est parce qu’il pointe son doigt sur le seul système financier décrit dans un texte sacré de son époque, celui parlant du roi Salomon à qui il restait, chaque fin d’année, un excédent de 666 talents d’or.

Pierre Jovanovic explique dans les détails les raisons qui ont poussé Jean à insister sur ce nombre, pourquoi il a associé le « 666 » à l’esclavage , pourquoi il a décrit une « Bête à 7 têtes » servant le Diable, et, surtout, pourquoi ce dernier « s’est installé sur une plage » pour lancer un système mondialisé sans lequel plus personne « ne peut ni vendre, ni acheter » donc sans disposer d’une « banque ». Avec des documents uniques , ce livre expose le plan impitoyable de mise en esclavage des peuples au service d’une seule entité… la Finance américaine.

Dans le sillage de ses deux livres précédents « 777 » et « Blythe Masters », ce « 666 » révèle le fil conducteur invisible, qui déclenchera INEVITABLEMENT la révolte des peuples. Si l’Argentine a été la seule à faire faillite en 2001 , bientôt toute l’Europe ainsi que le reste du monde feront faillite.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *