Airbus est l’objet de plusieurs enquêtes autour de versements de pots de vin. Exactement les même conditions que Alstom absorbé par les USA via General Electric. A l’heure où la Chine et la Russie s’allient pour contrer les géant occidentaux Airbus et Boeing, ce dernier pourrait bien faire pression sur les autorités pour lancer des poursuites judiciaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *