Est-il vraiment étonnant qu’un pays où le port des armes est un droit constitutionnel soit si violent  ? Mais ce qui est peut-être le plus terrifiant avec ce pays, c’est la relative absence de débat sur le niveau de violence et les moyens d’y mettre fin. Les faits s’accumulent dans tous les sens, mais personne ne semble vouloir proposer un autre modèle à ce pays qui semble se complaire dans la loi de la jungle.

 

La violence, à tous les étages
 
 
 
Quelle drôle de société également qu’un pays où 100 personnes meurent par arme à feu tous les jours. Quelle drôle de société que ce pays qui compte 35 000 victimes d’accident de la route, malgré des limites de vitesse plus basses que chez nous, l’équivalent du double de victimes qu’en France ! Toutes les données dressent un portrait horrifiant des Etats-Unis. La violence de cette société se retrouve évidemment dans le nombre considérable d’homicides, digne d’un pays en voie de développement violent, avec 3,7 homicides par balle pour 100 000 habitants, quatre fois plus qu’en Europe, et plus de 10 dans les grandes villes. Et pour couronner le tout, le nombre d’homicides repart à la hausse.
 
 
Sans pour autant tomber dans l’angélisme relativiste et libertaire, il est tout de même frappant de constater l’impasse dans laquelle les Etats-Unis sont aujourd’hui, une forme de cercle vicieux de la violence, même en étant le pays qui met le plus grand nombre de ses concitoyens en prison, plus de 2 millions, un chiffre plus élevé que la Chine, qui compte pourtant plus de 4 fois plus d’habitants ! 3% des enfants y ont un parent en prison ! Il est tout de même effarant que la forte propension à emprisonner les individus ne garantisse pas au pays un fort niveau de sécurité, la violence exercée par les individus au sein de la société semblant être la copie de la violence exercée par l’Etat sur ses citoyens.
 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *